La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

TRANSIT ŒSOPHAGIEN/GASTRO-DUODÉNAL

 

Le transit œsogastroduodénal est une exploration qui sert à mettre en évidence des lésions de l'œsophage, de l'estomac ou de la partie supérieure de l'intestin grêle.

Elle est utile à votre médecin pour déterminer l'origine de vos symptômes.

Cet examen est complémentaire de la fibroscopie œso-gastrique pour mettre en évidence d'éventuelles lésions ou pour contrôler les résultats d'une intervention chirurgicale.

 

Le déroulement de l’examen

Un produit à base d’iode, opaque aux rayons X, sera utilisé et administré par la bouche (sulfate de baryum ou produit de contraste hydrosoluble). Ces agents de contraste permettent de repérer le tube digestif supérieur lors des radiographies par rayons X.

Pendant l'examen, vous serez tantôt debout, tantôt allongé sur la table d'examen selon la région étudiée. C'est un examen rapide qui n'est pas fatigant. La durée de l'examen est d'environ 15 - 20 minutes.

 

Pour les résultats, un premier commentaire pourra vous être donné juste après l’examen. Il ne s’agira là que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées par le médecin radiologue. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais.

 

Complications

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication.

Les complications du transit œsogastroduodénal sont exceptionnelles :

-  réaction allergique au produit de contraste absorbé

- fausses routes qui traduisent le passage du produit de contraste dans les voies aériennes supérieures qui peut être responsable de symptômes respiratoires ;

- passage du produit de contraste à travers la paroi du tube digestif en cas de perforation.

Dans des cas très exceptionnels, ces complications peuvent être sérieuses.

 

Préparation

Apportez le jour de l’examen :

  1. la demande de votre médecin (ordonnance, lettre….)
  2. le dossier radiologique en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM ...)
  3. la liste écrite des médicaments que vous prenez.

Pour l’examen :

Il faut être à jeun strictement (sans boire ni manger ni fumer) durant les six heures précédant l'examen.  Malgré cette précaution, il peut arriver que l'estomac soit encore plein et le radiologue pourra alors décider soit d’annuler l’examen soit de mettre une sonde dans l'estomac pour aspirer le liquide.

Après l’examen :

Vous pourrez vous nourrir normalement dès votre retour à la maison :

Si besoin, reprenez contact avec nous.